samedi 28 septembre 2013

vendredi 27 septembre 2013

l'automne!!!

En septembre ...

Parmi la chaleur accablante

Dont nous torréfia l’été,
Voici se glisser, encor lente
Et timide, à la vérité,

Sur les eaux et parmi les feuilles,

Jusque dans ta rue, ô Paris,
La rue aride où tu t’endeuilles
De tels parfums jamais taris,

Pantin, Aubervilliers, prodige

De la Chimie et de ses jeux,
Voici venir la brise, dis-je,
La brise aux sursauts courageux…

La brise purificatrice

Des langueurs morbides d’antan,
La brise revendicatrice
Qui dit à la peste : va-t’en !

Et qui gourmande la paresse

Du poëte et de l’ouvrier,
Qui les encourage et les presse…
” Vive la brise ! ” il faut crier :

” Vive la brise, enfin, d’automne

Après tous ces simouns d’enfer,
La bonne brise qui nous donne
Ce sain premier frisson d’hiver ! “

Paul Verlaine, Poèmes divers

Aujourd'hui, à l'Université Laval, j'ai été confronté à cette magnifique spectacle de la Nature ... 

J'ADORE les couleurs d'automne!


l'automne amène avec lui une explosion de couleurs


 En automne, le raccourcissement des jours et les nuits fraîches déclenchent des changements dans l'arbre

 grandement influencées par la température

Demain = petit promenade au Parc de la Jacques-Cartier pour enregistrer, encore 1 fois, ce merveilleux spectacle de la Nature. Les couleurs de l'automne me font réchauffer le cœur

source = http://gfx.tarot.com/images/feeds/380x235/heart-fall-380x235.jpg





lundi 23 septembre 2013

6 ans déjà! 6 anos de Canada!

WOW, 6 ans!



Quand je suis arrivée, en 2007,  j'avais beaucoup d'idées dans ma tête, beaucoup d'illusions, aucun ami au Québec, pas assez d'argent et un français *de France*.

Comme infirmière, j'avais un processus déjà ouvert avec l'OIIQ et je m'attendais à un trimestre d'attente, pas plus. Je suis plutôt de nature optimiste, je me voyais débuter l'année 2008 comme étudiante ou peut-être même comme stagiaire. Ah, l'optimisme ...

Il fallait survivre, alors j'ai obtenu mon premier travail comme préposée aux bénéficiaires avant ma deuxième semaine au Québec. L'intégration professionnelle, l'élaboration de mon réseau, travailler avec les gens d'une multitude de pays. C'était du fun, mais c'était, dans ma tête, temporaire ...

Octobre, Novembre, Décembre ... mon premier hiver est arrivée et je n'avais pas encore de réponse de l'OIIQ! Mon attente prévue de 3 mois ? Une douce illusion, il y avait un erreur dans mon dossier! L'université (USP) avait m'envoyé un formulaire mal rempli! Ma mère a été une aidante incroyable, elle était là pour moi, pour demander (exiger!) la bonne information à l'université. Merci, maman!

Quelle première année! La nuit du réveillon 2007-2008 a été très triste et solitaire pour moi. J'ai décidé d'immigrer toute seule, j'était toute seule comme superviseur PAB de nuit dans une maison pour des gens ayant des différents niveaux de déficience intellectuelle et cette nuit-là, en regardant par la télé les feux d'artifice de NY, j'ai été envahi par la tristesse. J'ai pleuré, j'ai braillée comme jamais.

Je m'avais donnée 3 mois de plus pour obtenir une réponse, et la réponse et venue! YUPPI! Début de mon cours d'intégration = Août-2008! Entre juin et août, j'ai travaillé comme infirmière au Caraïbe, toute une aventure!

Les années passent si vite, 2009 a été une année impaire, j'ai retournée au Brésil pendant quelques mois, mais je savais que le Brésil n'était plus ma place au monde ....  *back to Montréal*, j'ai travaillée comme CEPI au bloc opératoire, une expérience unique ...  j'ai réussi l'examen de l'OIIQ, j'étais, enfin, infirmière avec mes droits et mes responsabilités!


source ; http://gwenr.free.fr/images/infirmiere.jpg

2010, j'ai décidé d'aller travailler en région, quel bonheur! Malheureusement, pour mon conjoint (eh, ben oui, je n'étais plus toute seule dans ma vie québécoise) il n'y avait pas d'options de carrière dans une si petite communauté, alors on a décidé d'y retourner à Montréal.

2011, le travaille comme infirmière clinicienne en enfance-jeunesse-famille, du lundi au vendredi, des horaires fixes, un bureau exclusif ... le paradis? Ce n'était pas tant ... il me manquait quelque chose! Un défis plus important .... et voilà, que diriez-vous d'investir dans une nouvelle perspective de carrière ? Dans mon cas, une nouvelle perspective professionnelle, le rôle d'infirmière praticienne spécialisée!
source : http://www.nestorconsultants.com/wp-content/uploads/2011/06/Nurse-Practitioner.jpg

Quelle surprise, l'université Laval m'a accepté! le cours est vraiment intense, je ne jamais étudié si dur durant toute ma vie, mais c'est gratifiant, le rôle IPS est une nouveauté au Québec, malgré le fait qu'il existe depuis les années 1960 aux États-Unis ... Nous sommes des pionnières, on écoute cette phrase en tout temps ...

Ah, à part mon parcours professionnelle, je suis canadienne maintenant! je peux voter et choisir mes représentants! Et mon *français de France* a gagné quelques variations québécoises ;-)


... je suis arrivée hier ... OMG, le temps passe si vite!


======================================================================
pensamentos ....

profissao ...
Minha profissao me traz muito da minha identidade, ser enfermeira é algo que estava adormecido quando eu estava no Brasil, talvez por atuar em area comercial, talvez por desacreditar no sistema de saude brasileiro. Ser IPS, para mim, representa poder ajudar no processo de melhoria do sistema que eu acredito seja muito eficaz, mas que possui muitas falhas. Volto ao status de *novata*, numa profissao igualmente *novata* e sei que terei muitos muros para bater e muitos tombos para levar. A vida é feita de tombos e de danças.

integraçao ...
Saio oficialmente da identificaçao de **novo imigrante**, estou aqui ha mais de 5 anos e me sinto mais do que nunca, fazendo parte dessa comunidade e amando essa terrinha fria. Me sinto integrada, os problemas locais me afligem, me incomoda a posiçao retrograda e tenho medo de algumas atitudes politicas ... defendo um Québec francofono dentro do Canada, nao defendo *un nouveau pays pour le monde*. Me posiciono a favor da lingua francesa, conheço a historia dessa terra mas também sei ver os exageros como o pastagate e a abominavel ideia da Charte de valeurs.

e se ....
Olhando retrospectivamente, se eu tivesse chegando aqui ja com a resposta da OIIQ em maos eu teria salvo 1 ano de estresse, mas nao teria tido a oportunidade de trabalhar no Caribe, nao teria conhecido as pessoas que conheci e talvez nem mesmo meu marido.

mas ...
Ter mudado tantas vezes me impediu de ter laços mais fortes com amigos deixados pelo caminho. Felizmente as redes sociais ajudam um pouco a cobrir essas lacunas, mas nunca é a mesma coisa. Ainda nao comprei uma casa, pois ainda nao achei um lugar para chamar de meu nesse Québec (quem sabe Vaudreuil?)

para o futuro ...
Tenho muitos planos, muitos. A vida pessoal também é cheia deles, embora nos textos eu deixe prevalecer meu lado profissional. Quero filhos, quero um cachorro, quero uma casa com quintalzao, isolada no meio do mato ou de frente pro lago rs (modesta, eu). Quero poder ensinar à meus filhos os bons valores da vida, quero continuar viajando e descobrindo esse mundao lindo, quero aprender de vez a lingua alema e poder me comunicar com a familia do marido (esse plano é audacioso). Quero ser uma boa IPS, poder fazer a diferença, poder melhorar o sistema.

resumindo ...
Os anos passam e parece que foi ontem que eu cheguei. Meu processo de imigraçao completo levou 9 meses, foi rapido e  Setembro-2007 ainda esta muito vivo na minha memoria, um dia frio, eu e minhas 2 malas, minha vida resumida em 32kg, o desconhecido à minha frente. Aprendi a praticar o desapego, aprendi a me conhecer melhor, fortaleci algumas opinioes, me dei ao direito de rever outras. Sou uma pessoa diferente daquela que chegou em 2007, assim como o Brasil é diferente daquele que eu deixei. A felicidade esta nas pequenas coisas, eu sou feliz aqui. 





samedi 21 septembre 2013

enrhumée


Ah, les poumons ... quel organe vulnérable et si important de protéger, surtout en automne-hiver.. Le froid et l'humidité viennent s'ajouter à la fatigue et au stress. Et, voilà les infections respiratoires ...

Début de saison méga chargée + stress + changement de température = rhino-pharyngite virale. BANG!

Rhinites, sinusites, bronchites, les plus courantes, commencent souvent par une grippe. J'ai subi l'ablation des amygdales à l'âge adulte, alors une rhino-pharyngite est bel et bien installée.

Mes yeux sont lourds, mon nez est bloqué, ma gorge est rouge-sang ...



snif .... je veut ma maman!


samedi 14 septembre 2013

ah, les IPS ...encore et encore ...

Voici un petit texte, presque 500 mots concernant le rôle IPS. 

On s'amuse à redécouvrir la roue, n'est-ce pas?

Parfois j'ai la sensation que je tourne en rond. Parfois j'ai la certitude.



source http://4.bp.blogspot.com/__MWEbE5PkP8/TJ-8gPkxPRI/AAAAAAAAAH4/95QBq9mYZdU/s1600/is.aspx.jpeg

La pratique infirmière évolue constamment et actuellement les infirmières possèdent un plus large éventail de responsabilités. La pratique infirmière avancée représente une pratique infirmière qui vise à optimiser l’utilisation d’un savoir infirmier approfondi et de connaissances spécialisées pour répondre aux besoins des patients . La pratique IPS – infirmière praticienne spécialisée -  s’insère dans la définition de pratique avancée.

L’IPS offre des services de santé qui complètent les soins médicaux, dans une équipe interdisciplinaire. Elle diagnostique et effectue le suivi des maladies communément répandues. L’IPS a le droit de prescrire certains médicaments et examens ; elle peut également exécuter quelques actes comme une suture simple et l'installation d'un dispositif intra-utérin. C’est un travaille en étroite collaboration avec le médecin de famille.
        
source http://www.cfhi-fcass.ca/Libraries/Cartoons-Copyright/NursePract-EN.sflb.ashx

         Le vieillissement de notre société et les taux croissants de maladies chroniques indiquent que le système de soins de santé fait face à un nombre croissant de situations complexes. Dans un contexte de pénurie de professionnels de la santé et de difficulté d’accès, l’IPS joue un rôle fondamental, visant à améliorer l'accès aux services, à améliorer les résultats et à prévenir les complications.

         L’essentiel de sa pratique est lié aux soins axés sur le traitement et le suivi des cas complexes, chroniques ou des épisodes aigus en première ligne, comme l’otite chez l’enfant, le suivi de grossesse, etc. L’IPS exécute ses tâches auprès d’une clientèle diversifiée, de tous âges, en différents milieux. Elle exerce également les rôles d’éducation, de leadership et de recherche. La relation infirmière-client est fondée sur le respect à l’individu avec son histoire de vie et ses valeurs. L’IPS travaille avec la personne dans l’atteinte d’un but commun, l’accent est sur la prévention et le maintien de la santé et non seulement sur le traitement des symptômes. La pratique IPS est sécuritaire et effective. Une revue systématique a établi le haut niveau de satisfaction et de qualité des soins prodigués par les IPS.

source http://policymed.typepad.com/.a/6a00e5520572bb8834014e864067a8970d-800w
source http://www.alliedhealthworld.com/imagesvr_ce/ahw/family.jpg
source http://www.alliedhealthworld.com/imagesvr_ce/ahw/longtermcare1.jpg

Pour avoir le droit d’exercer autant qu’IPS, une infirmière doit obtenir une solide formation universitaire de deuxième cycle, une maitrise professionnelle. Au Québec, la formation IPS a débuté dans l’année 2007, mais la profession existe depuis les années 1970 aux États-Unis. Les infirmières praticiennes sont en émergence au Québec, elles sont un petit, mais important groupe. Le QC compte à l’heure actuelle 182 IPS, dont 125 en première ligne.


Le renouvellement des soins de santé primaires est une priorité importante du gouvernement, les soins primaires sont le fondement du système de santé. Il faut se souvenir que près de cinq millions de Canadiens n'a pas de fournisseur de soins de santé primaires, ce qui résulte dans un système fortement surchargé et surpeuplé. Les IPS pourront aider à réduire les temps d'attente, à améliorer l'accès et à améliorer la prise en charge du patient dans son ensemble.

source http://www.ipenfin.ca/images/NP_banner_f.jpg


Ma liste de références pour 500 mots ? Une douzaine d'articles. C'est fou comme on dit, on dit, on dit ... la même chose! les infirmières aiment ça, je crois .... Pour mes travaux de 10 pages, j'ai 3 à 4 pages de références. Mon cerveau brûle lol

La session d'automne est la dernière du bloc théorique. Janvier-2014 nous débuterons le stage en milieu clinique et l'une d'entre nous doit aller à Joliette. Qui? Personne le sait.

Moi, je suis une victime préférentielle de la **loi de Murphy** alors mon sixième sens me dit que je dois me préparer à l'idée de rester 6 mois loin de mon Minou et de mon Chouchou.


source http://www.pourton.info/wp-content/uploads/2012/02/loi-de-
murphy.jpg


C'est la vie.

dimanche 8 septembre 2013

les études




c'est le temps de brûler quelques neurones.

J'adore ça.

Je déteste les examens, mais les études, ahhhh ..... c'est du pur plaisir pour moi!





dimanche 1 septembre 2013

escapade avant la rentrée

Pour booster mon niveau d'énergie!

Escapade de dernière minute, aller-retour à Baie-St-Paul :-)

Quelle joie! Quel bonheur!









êtes-vous prêt pour la rentrée ?